L'assommoir

par

Gervaise

Le roman est centré sur elle. Elle est une des plus brillantes créations de Zola et elle est devenue un personnage majeur dans la littérature française. Dans L'Assommoir, le lecteur assiste à son ascension vers une relative quiétude, contrariée par une nature apathique qui la tirera vers le bas, jusqu'à la chute finale.

Elle est née à Plassans, en Provence, fille d'Antoine Macquart, un alcoolique, et de Fine. Gervaise a commencé à travailler comme blanchisseuse à l'âge de dix ans. Elle est affectée d'une légère claudication. Très vite, elle a bu, en compagnie de sa mère. Sa boisson de prédilection : l'anisette, sucrée et forte en alcool. Elle est encore adolescente quand elle rencontre Auguste Lantier, ouvrier chapelier âgé de dix-huit ans Elle a quatorze ans quand elle donne naissance à son premier fils, Claude, bientôt suivi d’Étienne.

Au début du roman, elle a vingt-deux ans. Gervaise et Lantier sont montés à Paris. Après avoir mangé un petit héritage, le couple vit dans la misère, logé dans un hôtel borgne. Gervaise est « bonne comme un mouton, douce comme du pain » ; « elle ne détestait personne, elle excusait tout le monde. » Ce qui pourrait être vu comme une qualité est l'expression d'une faiblesse, d'une mollesse de la volonté, qui pousse Gervaise à subir les événements plutôt qu'à les provoquer. Ainsi, une fois abandonnée par Lantier, elle se...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Gervaise >

Dissertation à propos de L'assommoir