L'assommoir

par

Résumé

Au XIXe siècle, en France, une fille de vingt-deux ans nommée Gervaise fuit le village de Plassans avec son amant, Auguste Lantier. Gervaise est la fille d'Antoine Macquart, riche investisseur qui joue un rôle important dans La Curée, deuxième roman de la série des Rougon-Macquart. Les deux amants s'installent à Paris dans un hôtel misérable, situé dans le quartier populaire de la Goutte-d’Or, avec leurs très jeunes enfants : Étienne – personnage principal de Germinal – et Claude – le futur peintre de L’Œuvre.

Dès le premier chapitre, Lantier abandonne la jeune femme en filant avec tout ce qui reste de leurs maigres économies, pour aller rejoindre Adèle par concupiscence. Lorsque Gervaise va au lavoir elle est narguée par Virginie, la sœur d'Adèle. Il s'ensuit une terrible empoignade dont Gervaise ressort vainqueur, donnant une fessée à Virginie pour la remettre à sa place. Celle-ci lui en gardera rancune.

Gervaise est blanchisseuse chez Mme Fauconnier ; cependant elle rêve de posséder et de diriger sa propre blanchisserie. Bientôt Gervaise rencontre Coupeau, un ouvrier zingueur – il pose des gouttières et des chenaux sur les toits. Il l'invite à prendre un verre au café du père Colombe, « l'Assommoir ». Ils finissent par tomber amoureux assez vite et se mettre en ménage. Même si les jeunes enfants...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'assommoir