Les Confessions

par

LIVRE HUITIÈME

Augustin a 32 ans, il va à la rencontre du vieillard Simplicianus, en qui il croit trouver un fervent disciple de Dieu. Il apprend par la suite que Victorinus, un orateur célèbre, s’est converti au christianisme – fait qui prouve la prolifération et l’acceptation progressive de la religion en question. On assiste enfin à ses derniers instants de lutte entre le vice et la vertu. Potitianus lui fait le récit de la vie de saint Antoine ; ce récit agite son âme. Augustin souffre du décalage entre ce que veut son âme et ce que veut son corps. Mais, finalement, il se résout à écouter une voix mystérieuse provenant d’une maison voisine, comme une voix d’enfant ou de jeune fille qui chantait et répétait souvent : « PRENDS, LIS ! PRENDS, LIS ! » – il décide d’y voir un signe et se détermine à lire la Bible et à appliquer strictement ce qui y est dit. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur LIVRE HUITIÈME >