Les Confessions

par

LIVRE QUATRIÈME

Saint Augustin poursuit le récit de sa vie et explique qu’il reste encore plongé dans les vices qu’il décrit pendant neuf années, jusqu’à ses 28 ans. Tandis qu’il gagne sa vie en enseignant la rhétorique, Augustin se découvre une passion pour l’astrologie. Il découvre également la souffrance du deuil en l’expérimentant lorsqu’un de ses plus chers amis meurt ; la douleur met du temps à s’atténuer et cause de nombreuses remises en question chez lui, remises en question qui lui permettent d’alimenter suffisamment sa prose pour écrire deux livres. Saint Augustin fait preuve alors d’une intelligence forte et vivace.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur LIVRE QUATRIÈME >