La Maison Tellier

par

Fernande

C’est une des prostituées de la maisonTellier. Comme les autres, elle est censée représenter un type de femme :« Fernande représentait la belle blonde ». Mais la beauté deFernande n’est pas au rendez-vous : « très grande, molle, fille deschamps dont les taches de rousseur se refusaient à disparaître et dont lachevelure filasse, écourtée, claire et sans couleur, pareille à du chanvrepeigné, lui couvrait insuffisamment le crâne ». Le lecteur découvre unepaysanne sans fraîcheur, une fille de ferme sans charme, un laideron sansexotisme. Le lecteur peut supposer qu’elle a fui les rigueurs de la vie à laferme afin d’échapper aux éreintants travaux agricoles.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Fernande >