La Maison Tellier

par

Les prostituées

Les maisons closes devaient offrir à leursclients un choix de « filles » répondant à certains critères, engénéral physiques. Une visite à l’établissement permettait au client deconnaître un exotisme de pacotille, un changement par rapport à son quotidien :« on avait tâché que chacune d’elles fût comme un échantillon, un résuméde type féminin, afin que tout consommateur pût trouver là, à peu près dumoins, la réalisation de son idéal ». C’est pourquoi les prostituées quitravaillent pour Mme Tellier correspondent à des types bien définis. Ladescription qu’en donne Maupassant est réaliste, au point qu’elle en devientcruelle : nul charme ne se dégage de ces filles de province, tout justebonnes à égayer les soirées de petits bourgeois du fin fond du pays de Caux.Cependant, la partie de campagne que leur offre Mme Tellier à l’occasion de lacommunion de sa nièce permet à Maupassant de montrer ces femmes sous un autrejour : ce sont de braves filles sans malice qui n’ont pas en elles uneonce de méchanceté. Maupassant connaissait bien le milieu des prostituées, entant que consommateur. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les prostituées >