La Mare au Diable

par

Le fermier des Ormeaux

C'est chez le fermier des Ormeaux que se rend Marie pour travailler, « un homme entre deux âges, brun, robuste, habillé comme un demi-bourgeois ». Il essaie de profiter d'elle et lui offre de l'argent en échange. Marie refuse et se sauve de chez lui, à la suite de quoi le fermier la poursuit pour tenter encore une fois de l'amadouer avec une pièce d'or.

C'est un personnage qui, comme la veuve, ne partage pas le caractère vertueux de la famille Maurice. Il est connu aux alentours comme « un gaillard endiablé pour courir après les filles ». Il ment à Germain en lui disant qu'il cherche Marie pour lui rapporter une chose qu'elle a oubliée. Quand son mensonge devient évident pour Germain, celui-ci tente de lui donner une leçon, à laquelle le fermier répond par une plaisanterie : « Tu me fais peine ! Répondit Germain en lui poussant la face contre terre, et j'ai hâte de ne plus voir ta méchante mine. Tiens, rougis si tu peux, et tâche de prendre le chemin des affronteux quand tu passeras par chez nous ».

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le fermier des Ormeaux >

Dissertation à propos de La Mare au Diable