La Modification

par

Conclusion

         Butor signe ici une œuvre singulière, qui – dans la mouvance du nouveau roman – remet en question les constructions traditionnelles des romans et renouvelle l'écriture du souvenir. Ce roman présente donc une forme étonnante, une posture narrative innovante et un traitement de la syntaxe particulier. Le flux de conscience est ici détourné de sa fonction première d'expression d'une intériorité pour entraîner le lecteur dans la fiction, en le plaçant au centre de la parole fictionnelle. Ce coup de force, cette agression narrative construit ainsi un roman dont le héros est le lecteur, contraint et forcé.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de La Modification