La petite fille qui aimait trop les allumettes

par

Une quête d’identité d'abord interdite puis à double tranchant

L’identité est l’un des principaux thèmes de ce riche roman. La quête de cette identité se manifeste sous deux aspects :

– De manière négative du vivant du père. En effet l’identité des deux enfants est reniée par leur père. Ce dernier, tel un dieu terrible et jaloux, veut façonner ses enfants à son image. Il reporte sur eux, ses peurs, ses angoisses et sa haine. Ses enfants n’ont droit à aucun sentiment propre. Ils n’ont droit à aucune angoisse propre, à aucune joie propre. Le point culminant de ce déni d’identité est la non-reconnaissance de la féminité de sa fille. Il l’élève comme un garçon, la traite comme un garçon au point qu’elle-même n’a aucune conscience de sa féminité.

– 

Inscrivez-vous pour continuer à lire Une quête d’identité d'abord interdite puis à double tranchant >

Dissertation à propos de La petite fille qui aimait trop les allumettes