La terre

par

Buteau

Buteau est le second fils du père Fouan,après Hyacinthe. C’est un personnage violent et avare, il a hérité sa violencede son père et son avarice de sa mère. Son surnom de Buteau vient du fait qu’ilest très entêté et désire continuellement se révolter. Même enfant, il nepouvait jamais s’entendre avec ses parents : « Buteau, le frontdur d’obstination, ne recula pas devant le poing levé de son père. »

Buteau se considère également comme unvéritable agriculteur. En effet, il s’est fait élever par « la terre », et neconnaît d’ailleurs presque rien de plus que les terres de la Beauce, deChartres et d’Orléans. Ainsi, son seul amour, c’est la terre. Il ne supportepas de la voir souffrir, et s’égaie uniquement lorsqu’il est temps demoissonner. Et en tant qu’agriculteur, il fait également preuve d’une forcephysique remarquable.

Sans doute l’avarice de Buteau est-ellece qui le démarque de tous les autres personnages. Bien que les autres membresde sa famille soient également égoïstes, son égocentrisme à lui dépasse lesbornes. Il veut tout gagner, amasser : son blé, ses récoltes, mais ne veutpas payer ou investir. Il se fâche contre le percepteur lorsque que celui-civient collecter les dus : « Enfin, les yeux troubles, il regardaitle percepteur encaisser la somme. » Il s’aigrit même contre sa femmeLise lorsque celle-ci tombe enceinte, car pour lui cela signifie encore desdépenses. Et lorsqu’il se rend compte que Françoise, sœur cadette de Lise,possède la moitié de leur héritage, il met lui-même en scène un planmachiavélique pour se l’octroyer. Il est prêt à violer sa propre belle-sœur,l’épouser et donc s’accaparer la totalité de l’héritage des deux sœurs. Ilmédite sans cesse des assassinats et des violences à l’égard de Françoise, etseule sa crainte des gendarmes l’empêche de commettre ces crimes. C’estpourquoi lorsqu’il réussit finalement à la violer et à la tuer, il jubiledevant ce sang innocent qu’il était si disposé à faire couler.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Buteau >