La terre

par

Le Père Fouan

C’est le père de Hyacinthe, Buteau et Fanny Fouan. Au début du roman, il est à un âge avancé (70 ans) et désire partager son héritage entre ses trois enfants. Il transmet son amour de la terre à son fils Buteau, terre pour laquelle le paysan tue et assassine. En tant que père de famille, il régnait (plus jeune) parmi les siens avec autoritarisme, et ses enfants s’inclinaient devant lui (sauf Buteau). Mais à cause de son âge avancé – et du caractère de ses enfants – il perd son autorité sur eux. Son corps est courbé vers la terre (étant donné son âge), comme s’il souhaitait retourner à elle, celle qu’il ne peut plus cultiver à cause de son âge.

À la mort de sa femme, le père Fouan passe une année entière enfermé chez lui. Mais bien qu’il s’obstine à vivre dans la solitude, les besoins qu’il a étant donné son âge avancé ne le lui permettent pas, et malgré son entêtement il accepte de se faire recueillir par sa fille, Fanny, dans son foyer. Mais Fanny elle-même n’est pas une fille facile à vivre, et elle rend la vie dure à son père avec ses habitudes. Il finit par se réfugier chez les Buteau qui, ayant vicieusement calculé son héritage et de près, l’assassinent (en le grillant vif comme un poisson après l’avoir étouffé) après qu’il les a surpris en train de violer et tuer Françoise.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Le Père Fouan >