Le Roi Lear

par

Cordélia

Cordélia (benjamine de la fratrie Lear et épouse du roi de France), elle aime sincèrement son père et lui parle sans détour. Rejetée par les siens, elle devient reine de France et connaît une vie noble. Alors que son époux décide de marcher sur son royaume natal, elle retrouve son père, le fait soigner et ils se réconcilient. Alors que des soldats à son service se mettent à la recherche de son père qu’elle a aperçu, elle pense tendrement à leurs retrouvailles imminentes : « CORDÉLIA. — Nous le savions ; nos préparatifs sont faits pour la recevoir… Ô père chéri ! ce sont tes intérêts qui m’occupent. Aussi la grande France a-t-elle eu pitié de mon deuil et de mes larmes suppliantes. Ce n’est pas une vaine ambition qui stimule nos armes, c’est l’amour, l’amour le plus tendre, c’est la cause de notre vieux père. Puissé-je bientôt le voir et l’entendre ! » (p.119). Malheureusement, la France perd et la reine est faite prisonnière, elle est tuée tantôt.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Cordélia >

Dissertation à propos de Le Roi Lear