Le tour du monde en 80 jours

par

Passepartout

Valet de Fogg, ce Français très amusant se rencontre dès le premier chapitre. Il est décrit comme un homme en quête d’une vie paisible et tranquille après un passé excitant et plein d’aventures : « Je crois être un honnête garçon, monsieur, mais, pour être franc, j’ai fait plusieurs métiers. J’ai été chanteur ambulant, écuyer dans un cirque, faisant de la voltige comme Léotard, et dansant sur la corde comme Blondin ; puis je suis devenu professeur de gymnastique, afin de rendre mes talents plus utiles, et, en dernier lieu, j’étais sergent de pompiers, à Paris. J’ai même dans mon dossier des incendies remarquables. » Ses nouveaux desseins expliquent sa décision de servir l’impeccable Fogg, qui lui semble méticuleux et peu prédisposé aux voyages ; il déchante très rapidement en se voyant ordonner par l’Anglais de l’accompagner.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Passepartout >

Dissertation à propos de Le tour du monde en 80 jours