Le ventre de Paris

par

Conclusion

Le Ventre de Paris est considéré par nombre de critiques etd’universitaires comme le premier chef-d’œuvre de la série des Rougon-Macquart.Audacieux dans sa forme et son sujet, profondément ancré dans son époque, leroman brosse un extraordinaire tableau impressionniste et naturaliste d’unventre qui reçoit et distribue, à flot continu (à flux tendu dirait-onaujourd’hui), des masses de nourriture, fruits du travail et de la souffrancedes hommes et des bêtes. La métaphore du ventre met en lumière cet Empireexécré par Zola, Empire qui ne songe qu’à dévorer pour grandir encore, au seulprofit des Gras. Les Maigres sont rejetés : les rois les embastillaient,Napoléon III les déporte en Guyane, loin des Gras qui peuvent alors continuerde se gaver en toute quiétude.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >