Le ventre de Paris

par

Madame François

Ce personnage positif offre à Florent de l’emmener sur sa charrette à Paris, quand le malheureux arrive du bagne. Elle prend en pitié cet homme visiblement épuisé, lui offre de l’aider. Elle le revoit de temps à autre, et la rencontrer est toujours une bouffée d’air pur pour Florent. Elle vit au grand air, travaille la terre : elle est aux antipodes des cruels habitants des Halles. C’est chez elle que Florent et Claude vont passer une belle journée de bonheur avant le tragique dénouement. Son secret : elle est bonne, tout simplement : « Elle avait un rire de femme heureuse de la joie d’autrui. »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Madame François >