Le vieil homme et la mer

par

Présentation

Le Vieil Homme et la Mer est un court roman – ou une longue nouvelle – écrite par Ernest Hemingway (1899-1961) en 1951 et publiée en 1952. Son action se déroule à Cuba, dans la première moitié du XXe siècle, époque où Joe DiMaggio régnait sur le base-ball nord-américain. Hemingway connaissait bien l’île, ses eaux et ses pêcheurs, et y était profondément attaché. Il a donc placé son roman dans un cadre qui lui était familier, et dont il donne une description réaliste et touchante. En 1953, l’œuvre a reçu le prix Pulitzer de la fiction. L’année suivante, Le Vieil Homme et la Mer fut un élément déterminant dans le choix d’attribuer à Ernest Hemingway le prix Nobel de littérature.

Le Vieil Homme et la Mer occupe une place particulière dans l’œuvre d’Ernest Hemingway. En effet, le roman est le dernier ouvrage d’importance publié du vivant de son auteur. Après l’accueil critique et public plutôt tiède reçu lors de la publication d’Au-delà du fleuve et sous les arbres, roman publié en 1950, Le Vieil Homme et la Mer a contribué à placer à nouveau Ernest Hemingway au tout premier rang des écrivains de son siècle.

La traduction française la plus répandue – celle de Jean Dutourd – commence comme un conte : « Il était une fois un vieil homme tout seul sur son bateau qui pêchait au milieu du Gulf Stream ». Le texte original est plus sec, empreint de réalisme : “He was an old man who fished alone in a skiff in the Gulf Stream” : C’était un vieil homme qui pêchait seul sur un bateau dans le Gulf Stream. L’incipit original est la marque d’un réalisme brut : Hemingway ne narre pas un conte, il décrit une réalité.

Après avoir présenté les personnages du roman, nous analyserons la relation entre le pêcheur et sa proie, puis nous parlerons de l’honneur que l’on atteint dans la souffrance et la défaite, et enfin il sera question du réalisme dans Le Vieil Homme et la Mer.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >