Les fausses confidences

par

Présentation

« Les Fausses Confidences » est une pièce de théâtre écrite par Marivaux et mise en scène pour la première fois en 1737.

L’action se déroule dans la maison de Madame Argante.

Dubois, ancien Intendant de Dorante, a mis en place un plan pour l’unir avec Araminte, une jeune et belle veuve du palais. Cependant, ce dernier est quelque peu sceptique et anxieux qu’Araminte pourrait ne pas s’intéresser à lui étant donné son état d’homme démuni, comparé à elle. Après que son ancien fidèle valet Dubois l’ait rassuré du succès garanti de leur plan, Dorante accepte finalement d’y adhérer. Il demeure dans la salle du palais où il avait envisagé de rencontrer Araminte (pour se faire embaucher comme son Intendant, recommandé par Monsieur Remy). Pendant ce temps, son oncle Monsieur Remy arrive et, par coïncidence, aborde également le sujet de la nécessité de marier Dorante à une femme riche. Ayant lui-même son propre plan en tête, il dirige l’attention de son neveu, non pas vers Araminte, mais vers Marton, la servante de celle-ci. Marton est une jeune femme belle, riche et dont le père était également un ami proche du père de Dorante; ce qui faciliterait d’emblée l’entente entre les deux. De plus, elle a une vieille tante asthmatique dont elle est l’héritière, faisant ainsi une bonne affaire pour Dorante. Bien qu’il ne soit pas particulièrement épris de Marton, il écoute quand même son oncle par respect pour lui. C’est ainsi que Monsieur Remy se fait donc entremetteur entre Dorante et Marton tandis que Dubois...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Les fausses confidences