Les fausses confidences

par

Dorante

C’est un homme de belle figure, au physique charmeur et au visage séduisant. Malgré son patrimoine bourgeois (son père était un avocat renommé et il aspire lui-même d’ailleurs à cette carrière), il est mis dans une situation où il doit travailler pour gagner sa vie. C’est ainsi que lorsqu’il se présente à Araminte pour obtenir un boulot dans sa cour en tant qu’intendant, cette dernière a du mal à concevoir qu’un homme d’aussi bonne mine et d’aussi bon statut ait besoin d’un travail aussi ridicule. Elle n’est pas la seule à s’interroger sur ses motifs: Dorante éveille également les suspicions de Madame Argante et ceux du Comte de Dorimont alors que celui-ci est en visite au palais.

Mais, la visite de Dorante à Araminte n’est pas seulement à but professionnel. En effet, son travail en tant qu’intendant lui servirait à se rapprocher d’elle, suivant le plan infaillible mis en place par son fidèle ami Dubois. Dorante veut se faire aimer par Araminte, à laquelle son cœur appartient. Son amour est sans pareil et il ne jure que par elle. D’après les confessions de Dubois, cette folie amoureuse s’engendra un soir alors que Dorante la vit sortir d’un Opéra. Aussitôt qu’il eut posé les yeux sur elle, son cœur s’alluma d’une passion incontrôlable qu’il ne peut dès lors apaiser qu’en l’épiant aussi fréquemment qu’il peut : « Il a un respect, une adoration, une humilité pour vous, qui n'est pas concevable…dans l'univers il n'y a personne qui le mérite ; il ne veut que vous voir, vous considérer, regarder vos yeux, vos grâces, votre belle taille et puis c'est tout…...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Dorante >

Dissertation à propos de Les fausses confidences