Les fausses confidences

par

Monsieur Remy

Monsieur Remy est l’oncle de Dorante. Il travaille également en tant que procureur d’Araminte et il est l’une des deux personnes (avec Dubois) en qui Araminte a confiance.

Néanmoins, Monsieur Remy est un homme cupide qui s’intéresse beaucoup à l’argent et il réprimande d’ailleurs Dorante qui ne partage pas ce trait de caractère, celui-ci choisissant plutôt de s’incliner vers l’amour que vers l’argent: « Serviteur. Idiot, garde ta tendresse, et moi ma succession. » Déclare-t-il, après que Dorante ait refusé de rencontrer une potentielle femme milliardaire sous prétexte que son cœur appartiendrait déjà à une autre (Araminte).

À plusieurs reprises, Monsieur Remy tente bien d’encourager son neveu à se marier avec une femme riche afin d’assurer son futur, car il lui déclare lui-même: « Vous n'avez rien, mon neveu, je dis rien qu'un peu d'espérance ; vous êtes mon héritier, mais je me porte bien, et je ferai durer cela le plus longtemps que je pourrai », Acte I, Scène 3. En premier lieu, il met en place son propre plan pour unir Marton à Dorante sans, toutefois, réaliser que ce dernier a déjà des plans qui lui sont propres. Ensuite, alors que Dorante est au milieu d’une conversation avec Araminte, il essaie de le retirer en l’informant qu’il a une mystérieuse milliardaire à lui présenter (elle fait quinze mille écus de rente par mois). Désintéressé, Dorante rejette sa proposition car d’après lui, il n’existe pas une somme sur cette terre qui pourrait empêcher son cœur de battre pour celle qu’il aime. Mais maladroitement,...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Monsieur Remy >

Dissertation à propos de Les fausses confidences