Les fausses confidences

par

Dubois

Dubois est l’ancien intendant de Dorante. Il offre ses services à Araminte avec qui il a maintenu une bonne relation: « …c'est un garçon de confiance, qui me sert bien, et que je veux garder. », Réplique d’Araminte, Acte II, Scène 2. Sa relation propice avec Dorante et Araminte le met donc dans une position idéale pour remplir son rôle d’entremetteur entre les deux. En effet, ayant travaillé pour Araminte, il la connait très bien et de ce fait, sait exactement quelle est la stratégie la plus efficace pour la conquérir: « Si vous lui plaisez, elle en sera si honteuse, elle se débattra tant, elle deviendra si faible, qu'elle ne pourra se soutenir qu'en épousant ; vous m'en direz des nouvelles ».

Dubois est au cœur du plan « Conquérir Araminte ». C’est lui qui a tout mis en place et étant familier avec les lieux, il a tout manigancé avec succès: des réactions exactes d’Araminte jusqu’aux réponses appropriées à lui fournir, Dubois est à l’origine de tout. D’abord, il encourage Dorante à se présenter en tant qu’intendant pour Araminte, après recommandation de Monsieur Remy. Ensuite, après qu’Araminte se soit entretenue avec Dorante, Dubois s’en va aussitôt la rencontrer et sème le trouble dans son esprit en lui avouant stratégiquement que Dorante est fou amoureux d’elle. L’esprit d’Araminte troublé, Dubois se charge ensuite de créer une confusion générale dans la cour en faisant délivrer anonymement une peinture d’une jeune femme (Araminte) supposément réalisée par un relatif de Monsieur Remy (Dorante). Ce qui a créé la zizanie, car personne ne sait quelle femme est dépeinte et qui est l’auteur de cette peinture. Mais les intrigues de Dubois sont loin de s’arrêter là et il dit lui-même: « Il est bon de jeter dans tous les esprits les soupçons dont nous avons besoin. », Acte I, Scène 17. Par ses stratagèmes, plusieurs se retrouvent avec un cœur brisé (dont Marton, Comte de Dorimont ainsi que Madame Argante).

Cette subtilité de Dubois ainsi que sa sournoiserie sont les deux caractéristiques qui font de lui un personnage aussi essentiel dans l’histoire. Il est comme il se qualifie « de sang-froid », et œuvre pour faire aboutir ses plans. Mais ses manigances ne sont point d’intention malsaine, comme on le suspecterait. Au contraire, il cherche à gagner à son ami le cœur de la femme qu’il aime.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Dubois >