Les mystères de Paris

par

Rigolette

Rigolette est une ancienne camarade de prison de Fleur-de-Marie, surnommée ainsi car elle rie toujours. C’est une jeune fille honnête et « une très-bonne ouvrière » qui parvient à gagner sa vie. Elle habite la maison où Rodolphe a loué un appartement. Bien qu’issue d’un milieu très pauvre, elle semble toujours d’humeur joviale. Elle incarne la dignité, l’optimisme et la probité dans le roman : « Avant tout, gaie, laborieuse, ordonnée, l'ordre, le travail, la gaieté, l'avaient, à son insu, défendue, soutenue, sauvée. On trouvera peut-être cette morale légère, facile et joyeuse ; mais qu'importe la cause, pourvu que l'effet subsiste ? Qu'importe la direction des racines de la plante, pourvu que sa fleur s'épanouisse pure, brillante et parfumée ?... »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Rigolette >

Dissertation à propos de Les mystères de Paris