Les mystères de Paris

par

Sarah, Comtesse McGregor

La comtesse Sarah McGregor est un personnage qui malgré son appartenance à la haute aristocratie fait preuve d’une perfidie et d’une ambition aussi démesurées que celles des grands criminels du roman. Elle n’hésite pas à abandonner la fille issue de son mariage secret avec Rodolphe pour ne pas être encombrée d’une enfant dans sa quête de réussite sociale. Elle semble entièrement dépourvue de scrupules et ne recule devant aucune machination pour satisfaire son ambition : « N'ayant pu ramener Rodolphe à elle en brisant les liens ou les affections qu'elle lui croyait chers, la comtesse espérait [...] le rendre dupe d'une indigne fourberie, dont le succès pouvait réaliser le rêve de cette femme opiniâtre, ambitieuse et cruelle. Il s'agissait de persuader à Rodolphe que la fille qu'il avait eue de Sarah n'était pas morte et de substituer une orpheline à cette enfant. »

Inscrivez-vous pour continuer à lire Sarah, Comtesse McGregor >

Dissertation à propos de Les mystères de Paris