Odyssée

par

Circé

Fille d’Hélios (roi du Soleil) et de l’Océanide Perséis, Circé est considérée dès sa naissance comme une déesse à part entière. C’est une magicienne extrêmement puissante, qualifiée par Homère d’« experte en de multiples drogues ou poisons », capable d’opérer d’incroyables métamorphoses. Circé habite sur l’île Ééa, entourée de loups et de lions qui jadis étaient des hommes qu’elle a métamorphosés à son goût.

 Lorsqu’Ulysse et ses compagnons débarquent sur son île (qui est sur leur trajet), l’enchanteresse les reçoit chez elle et leur offre un cycéon (boisson faite à base de miel vert, de gruau d’orge, de fromage et de vin de Pramnos) auquel elle ajoute une drogue néfaste. Assoiffés et insoucieux, les compagnons d’Ulysse engloutissent le breuvage et se transforment aussitôt en pourceaux. Resté à l’extérieur de la maison, Euryloque assiste à la scène et aussitôt s’en va avertir Ulysse du sort maléfique que Circé a jeté à ses compagnons. Alors qu’Ulysse furieux s’en va à la recherche de Circé, Hermès (déguisé en un bel homme tenant un roseau d’or) lui apparaît et lui offre une herbe, le « moly ». Hermès instruit Ulysse sur la façon de déjouer les plans de Circé. Lorsqu’Ulysse arrive chez elle, celle-ci lui offre la même potion qu’à ses compagnons mais ne réussit pas à le transformer en pourceau. C’est alors qu’Ulysse sort son épée et la menace. Apeurée, Circé l’invite dans son lit pour le calmer mais Ulysse – plus rusé que ça, et selon les instructions...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Circé >

Dissertation à propos de Odyssée