Pierre et Jean

par

Conclusion

Pierre et Jean est une des plus parfaites illustrations du réalisme en littérature. Son style épuré à dessein ne laisse à voir que ce que l'écrivain veut montrer à son lecteur, et il n'est point besoin de deviner un implicite au texte : tout est dit, simplement. De ce fait, le rythme de Pierre et Jean est lent et calme, à l'image de la vie des Roland avant l'héritage, à l'opposé de la cavalcade qu'est le rythme de Bel-Ami, roman qui le précède dans l’œuvre de Maupassant, qui montrait au lecteur la fulgurante ascension d'un arriviste. La brièveté du roman en témoigne ; nul besoin d’étirer la prose en longueur : le mot juste suffit.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Conclusion >

Dissertation à propos de Pierre et Jean