Pierre et Jean

par

Le regard nuancé de Maupassant sur les femmes

Les femmes sont omniprésentes dans l’œuvre de Maupassant comme elles le furent dans sa vie. Il n'est donc pas étonnant de rencontrer deux personnages féminins importants dans Pierre et Jean, chacun illustrant une des facettes du regard de Maupassant sur la femme. Aux portraits de Louise Roland et Mme Rosémilly s'ajoute celui d’un type particulier de femme, redouté de Maupassant, celui de la femme qui capture l'homme, qui le considère comme une proie.

Le personnage féminin majeur de Pierre et Jean est Louise Roland. Ses deux fils ont d'elle l'image d'une sainte femme, épouse et mère dévouée. Cette image vole en éclats quand on apprend la liaison qu'elle a entretenue, des années durant, avec Léon Maréchal. Il n'est pas douteux que le personnage de Louise Roland soit directement inspiré de la propre mère de Guy de Maupassant, Laure Le Poitevin. Femme intelligente, cultivée, amie de Gustave Flaubert, elle initia son fils à la littérature. Proche de ses fils comme Louise l'est de Pierre et Jean, Laure Le Poitevin était malheureuse en ménage, supportant mal l'infidélité de son mari, Gustave de Maupassant. L'insatisfaction justifiée qu'elle éprouve relativement à sa vie conjugale est un trait qu'elle partage avec Louise. La sympathie de Maupassant pour Louise, enfermée dans un mariage comme une condamnée dans un cachot, ne fait guère de doutes. Quand la nouvelle de la liaison coupable éclate, c'est l'image d'une sainte femme qui disparaît, et les réactions de ses fils se trouvent être diamétralement opposées. Le chagrin de Pierre et sa déception sont à...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le regard nuancé de Maupassant sur les femmes >

Dissertation à propos de Pierre et Jean