Pierre et Jean

par

Le triomphe de l'enfant illégitime

L'enfant illégitime est un personnage récurrent dans l’œuvre de Maupassant. En effet, l'écrivain aborde ce sujet dans trente-deux contes et nouvelles. Les protagonistes sont parfois des enfants issus d'une relation d'une nuit ou de quelques semaines, comme dans Un Fils, le père étant alors inconnu, ou bien issus d'un adultère, comme dans Le Testament. Dans Pierre et Jean, c'est l'adultère qui s'invite dans la famille Roland, son fruit étant le cadet des deux fils.

L'époque de la rédaction du roman condamnait clairement l'adultère, et un enfant illégitime avait bien peu de droits dans une fratrie officiellement reconnue. Or, il est frappant de constater que Pierre et Jean voit le triomphe de l'enfant illégitime, Jean, et l'expulsion de l'enfant légitime, Pierre, hors de la sphère familiale. Comment Maupassant en arrive-t-il à cette situation à rebours ?

La famille Roland vit dans le secret, le secret de la mère qui a entretenu une longue liaison avec Maréchal et qui a eu un enfant de lui. Cet enfant est aussi dissemblable de son frère aîné qu'il est possible de l'être : Jean est blond, calme, patient. Pierre est très brun, nerveux, emporté. Jean a calmement réussi ses études et se trouve sur le point de devenir avocat, tandis que Pierre, qui a essayé plusieurs carrières, ne se décide pas à exercer la médecine. Une telle accumulation...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le triomphe de l'enfant illégitime >

Dissertation à propos de Pierre et Jean