Poil de Carotte

par

Honorine

Honorine, la bonne de la maison, mentionnée dès le premier chapitre, n'apparaît en chair et en os que dans celui qui porte son nom (pour disparaître peu de temps après), où l'on apprend son âge (67 ans) et la volonté de Mme Lepic de la renvoyer. Cette dernière insinue sournoisement qu'Honorine se fait vieille et que cela ne lui permet plus de mener ses tâches à bien. Contre toute attente, c'est Poil de Carotte qui cause son renvoi effectif en lui jouant un tour (« La Marmite »), en donnant indirectement raison à sa mère et en lui faisant implicitement plaisir : « elles sont rares pour Poil de Carotte, les occasions de se rendre utile à sa famille ». Honorine devient donc le bouc émissaire d’un autre bouc émissaire, maltraité maltraitant.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Honorine >

Dissertation à propos de Poil de Carotte