Poil de Carotte

par

Monsieur Lepic

MonsieurLepic est le père et chef de famille. Éternel absent, il parle peu et l’on nesait rien de son métier, si ce n’est qu’il doit parfois se déplacer. Il portede l’affection à ses enfants, même et surtout envers Poil de Carotte, mais nel’extériorise pas et reste impassible quand ce dernier est malmené par le restede la famille. Il s’en repentira d’ailleurs lorsque Poil de Carotte lui avouerases tentatives de suicide. Néanmoins, les lettres adressées à son plus jeunefils témoignent d’un amour paternel véritable. Dans « Coup de théâtre »,la didascalie à son égard précise : « Il chérit Poil de Carotte,mais ne s’en occupe jamais, toujours courant la prétentaine, pouraffaires ».

         « Mal à l’aise, il fait quelques pas dans l’herbe,hausse les épaules, tourne le dos, et rentre à la maison » : voilà sa manière derégler les conflits ! Il n’aime plus sa femme (ce qu’il n’avoue qu’à lafin du roman) au point de ne même plus la considérer, et va parfois jusqu’àl’humilier. Il est d’ailleurs souligné que les parents dorment dans la mêmechambre mais dans des lits à part. Cette nonchalance exacerbée n’est pas sanseffet. Jules Renard a transcrit l’un de ses cauchemars à ce sujet : « Enprésence de mon père qui lit son journal et ne nous regarde pas, je prends mamère qui s’offre […]. Mon père inattentif continue de lire son journal ».Cette absence a poussé à son paroxysme le complexe d’Œdipe dont souffraitRenard et dont est imprégné Poil de Carotte, puisqu’à la relation d’amour-hainequ’ils entretiennent envers leurs mères respectives s’ajoute ce désir deprendre la place laissée vacante par le père.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Monsieur Lepic >