Poil de Carotte

par

Les animaux

Lesanimaux sont les vraies victimes du roman, et ne disposent d’aucun droit de sedéfendre. Les maigres tentatives pour rester en vie n’engendrent que plus decruauté (cf les animaux chassés ou « Le Chat »). Pourtant, Poil deCarotte n’éprouve pas une haine primaire envers les animaux. Il ne martyrisepas les lapins qu’il doit nourrir, et reste d’ailleurs volontiers en leurcompagnie, qui lui est plus agréable que celle des humains. Il s’émeut de lanaissance des moutons. Poil de Carotte est comme ces animaux ; sansdéfense et inférieur aux autres, il transfère toute l’animosité contre lui surdes êtres qui lui sont inférieurs et ne peuvent lui opposer de résistance.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les animaux >