Contes et nouvelles en vers

par

Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre

Le père de Cendrillon a épousé en secondes noces une femme hautaine et cruelle, qui a deux filles, toutes aussi sympathiques que leur mère. Cendrillon est reléguée au ménage et à une vie de misère, son père étant souvent absent.

Un jour, un grand bal se donne chez le roi en l’honneur de son fils : les deux belles-sœurs y vont, préparées par Cendrillon à qui elles refusent le droit de les accompagner. Une fois seule, Cendrillon pleure sur son triste sort, quand sa marraine la fée lui apparaît, et transforme ses guenilles en une robe magnifique, ainsi qu’une citrouille en carrosse et des souris en chevaux. Une seule condition est posée : il faut qu’elle soit rentrée avant minuit, car le sortilège prendra fin. Au bal, Cendrillon charme le prince, mais s’enfuit au premier coup de minuit. Le lendemain, un second bal est organisé ; Cendrillon y retourne, splendidement parée, mais s’enfuit comme la première fois. Elle laisse derrière elle un de ses souliers de vair.

         Le prince mène alors une enquête dans le royaume pour retrouver sa belle : il fait essayer le soulier à toutes les jeunes filles de bonnes familles, et arrive enfin chez Cendrillon. Les sœurs se battent pour enfiler le soulier, mais leurs pieds sont trop grands, malgré les morceaux qu’elles ont coupés, souhaitant épouser le prince. Cendrillon est alors remarquée par le prince, qui lui demande de venir à son tour : la chaussure lui va à merveille, et elle part avec lui pour une vie de bonheur. Généreuse et peu rancunière, elle obtient pour ses belles-sœurs de magnifiques partis.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre >