Cyrano de Bergerac

par

Acte III

Le baiser de Roxane

 

La scène est maintenant une petite place deParis, devant la maison de Roxane. La nuit est tombée. Roxane et Cyrano sontlà. La jeune femme vante à son cousin l’esprit de Christian, lui cite seslettres, qu’elle connaît par cœur, sans se douter que c’est Cyrano qui lesécrit. Apparaît ensuite de Guiche, que l’habile Roxane convainc de ne pasenvoyer Christian à la guerre dans le Nord de la France.

Quand Christian paraît à son tour, ses parolesternes déçoivent Roxane, pour qui l’esprit compte davantage que le physique.Alors Cyrano, héroïque, pousse Christian dans l’ombre et prend la parole à saplace. Sur son balcon, Roxane écoute monter les déclarations magnifiques :c’est la voix de Cyrano qu’elle entend, mais l’obscurité la trompe. D’un bond,Christian est sur le balcon, où la jeune femme et le cadet échangent un baiser.

C’est alors que survient un moine, un capucin,porteur d’un message pour Roxane : de Guiche va venir ! Habilement,Roxane lui fait croire qu’il est porteur de l’ordre de la marier à Christian.Le naïf capucin s’exécute. Mais il faut retarder de Guiche. C’est Cyrano,dévoué jusqu’au bout, qui se charge de cette besogne, en improvisant unecomédie où il joue le rôle d’un homme tombé de la lune devant les pieds ducomte. Quand celui-ci réalise qu’on s’est joué de lui, il signifie à Christianqu’il lui faut quitter Paris et se rendre sur l’heure à Arras, afin d’y fairela guerre. Cyrano promet à Roxane qu’il protégera Christian et que, surtout, cedernier écrira souvent.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Acte III >