La Guerre de Troie n'aura pas lieu

par

Priam

Priam,père d’Hector et de Pâris, refuse par orgueil de donner raison aux réclamationsdes Athéniens qui demandent que Troie leur rende Hélène. Leur demande luiapparaît presque comme une atteinte à sa souveraineté, et il estime que lafemme grecque a sa place dans la cité des Troyens.

Ilest de ceux qui prêtent à la guerre une vocation louable. Il ne semble pasenvisager que Troie puisse être vaincue un jour et la beauté qu’Hélènereprésente à ses yeux mérite qu’on fasse pour elle la guerre.

« PRIAM : Chères filles, votre révolte même prouveque nous avons raison. Est-il une plus grande générosité que celle qui vouspousse à vous battre en ce moment pour la paix, la paix qui donnera des marisveules, inoccupés, fuyants, quand la guerre vous fera d’eux des hommes ! »

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Priam >