Le château de ma mère

par

Présentation

Publié en 1957, Le Château de ma mère est le deuxième tome des souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol, dont trois furent publiés de son vivant. L'auteur est sexagénaire quand il écrit l’œuvre et c'est un homme au soir de sa vie qui pose un regard attendri sur ses années d'enfance. Marcel, le narrateur, a neuf ans quand se déroulent les événements relatés dans le livre, et le portrait que brosse Marcel Pagnol de l'enfant qu'il était alors est à la fois profond et affectueux. Les premières pages du Château de ma mère s'enchaînent directement aux dernières de La Gloire de mon père qui le précède, mais le roman s'en distingue par une gravité qui apparaît en creux, comme si Pagnol laissait les nuages assombrir quelque peu le clair ciel de Provence qu'il aime tant : c'est que les années passent, emportant avec elles le temps de l'insouciance et des jeux merveilleux : « Le temps passe, et il fait tourner la roue de la vie comme l'eau celle des moulins. » Le Château de ma mère est un roman d'apprentissage.

Nous étudierons l'hommage que Pagnol rend à sa mère, l'humiliation dont son père est victime, et la place du milieu naturel de Provence dans le roman.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Présentation >

Dissertation à propos de Le château de ma mère