Le Meurtre de Roger Ackroyd

par

Flora Ackroyd

La nièce de Roger Ackroyd est une très belle femme : qui la croise est d'abord frappé par« sa blondeur scandinave. Elle a des cheveux d'or pâle, des yeux bleus comme l'eau des fjords de Norvège, un teint de lys et de rose. Large d'épaules, les hanches étroites, sa silhouette est un tantinet garçonnière et elle respire la santé. » Financièrement, elle dépend complètement de son oncle et il lui est pénible de devoir demander, voire quémander, pour la moindre robe : Roger Ackroyd n'aime pas qu'on dépense son argent en colifichets et rubans.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Flora Ackroyd >

Dissertation à propos de Le Meurtre de Roger Ackroyd