Le Théâtre et son double

par

SUR LE THÉÂTRE BALINAIS

« Le premier spectacle du Théâtre Balinais qui tient de la danse, du chant, de la pantomime, de la musique, – et excessivement peu du théâtre psychologique tel que nous l'entendons ici en Europe, remet le théâtre à son plan de création autonome et pure, sous l'angle de l'hallucination et de la peur. » La scénographie de ces pièces ne laisse aucune portion de la scène inutilisée, et tous les gestes, tous les cris construisent un sens, se transforment en véritable signes vers une signification métaphysique. Le spectateur est assailli par une multitude de couleurs et de sons, est submergé par tous ces gestes rituels, presque déshumanisés, qui l'irritent et le bousculent. Mais à travers toutes ces gesticulations, tout à coup, le spectateur sent que c'est de lui dont toute cette pantomime parle. L'identification se produit, malgré le caractère peu réaliste de ce qui est représenté : l'avalanche de sollicitations sensibles a enfin parlé aux pulsions enfouies au cœur de l'homme.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur SUR LE THÉÂTRE BALINAIS >