Mon enfance en Allemagne nazie

par

Oma Koehn

Née Rotenthal, cette veuve de 78 ans en 1937 est
juive mais n’est pas pratiquante. Particulièrement soigneuse, tout doit être
bien à sa place chez elle, elle jette toute vaisselle ébréchée, tenant à n’être
entourée que de belles choses, tout au contraire de l’économe foyer Dereck.

Elle et Ilse s’avèrent particulièrement
complices, rigolent bien ensemble et vont au cinéma avant la guerre. Puis celle-ci
les tient longtemps à distance l’une de l’autre, et Oma meurt en 1943, à 84
ans, peu après son arrivée au camp de concentration de Theresienstadt. Lors de
son arrestation en pleine nuit par six SS, elle se montre très digne, même
quand l’un d’eux lui vole une broche, la seule pièce de valeur qui lui reste.
Elle prend même soin de rassurer son fils sur son sort : elle aura vécu
une vie bien assez longue.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Oma Koehn >