Chronique d'une mort annoncée

par

CHAPITRE 4

Le narrateur raconte maintenant l’après-meurtre, l’autopsie bâclée, l’enterrement minable, la culpabilité des frères et leur emprisonnement, le départ de la famille Vicario, la déchéance de Bayardo San Roman… Il raconte également comment il a retrouvé Angela Vicario, plusieurs années plus tard. Elle avoue avoir entamé une correspondance très formelle avec celui qui reste son époux, Bayardo San Roman. Bien que ses lettres restent sans réponse, la jeune fille continue à écrire et le ton de ses lettres évolue vers un style plus amoureux et passionné puis finalement elle y invente des maladies pour attirer l’attention de son conjoint. Plus tard, Bayardo San Roman, vieilli, sans plus de charme, revient au village avec dans ses malles tout le courrier qu’il a reçu de son épouse et qu’il n’a jamais ouvert. C’est à cette période que le narrateur du roman, qui se présente comme le meilleur ami de Santiago Nasar, entreprend de raconter l’histoire. Cependant, les époux se retrouvent, et finissent leur vie ensemble.

Inscrivez-vous pour continuer à lire CHAPITRE 4 >

Dissertation à propos de Chronique d'une mort annoncée