Electre

par

L'idéalisation de la justice

Le personnage d'Électre est d'un idéalisme à toute épreuve. Relativement à la justice, la jeune fille ne transige jamais, car elle est animée par de grands idéaux. Pour elle, la morale – une morale « supérieure » à l'individu – doit primer sur toute autre considération. La justice d'Électre est de ce fait absolue, ce qui pose la question de la possibilité du pardon (A), et de la nécessité liée d’une sanction tout aussi absolue (B).

 

A/ Une justice absolue : le pardon est-il possible ?

 

         Électre, dès le moment où elle prend conscience que la mort de son...

Inscrivez-vous pour continuer à lire L'idéalisation de la justice >

Dissertation à propos de Electre