Electre

par

Le Jardinier : l'amour simple et véritable

Le Jardinier, cousin éloigné du Président, est donné en époux à Électre par Égisthe en dépit de sa condition sociale modeste qui l'empêcherait selon l'usage d'épouser une femme de sang royal.

          Il est amoureux de la jeune fille et souhaite lui rendre le sourire en l'invitant à rechercher un bonheur simple : « Je n’ai jamais vu sourire Électre, mais c’est dans mon jardin que j’ai reconnu sur son visage ce qui ressemble le plus à un sourire » (acte I, scène IV). Malheureusement pour lui, le mariage dont il rêvait n'aura jamais lieu et il finira seul. Dans son « lamento », il confie au public sa déception et son amour pour Électre : « Jamais je ne me résoudrai à épouser une autre qu’Électre, et jamais je n’aurai Électre. Je suis créé pour vivre jour et nuit avec une femme, et toujours je vivrai seul ».

         Le Jardinier est en fait le seul personnage de la pièce qui semble capable d'un amour vrai, simple et dénué d'égoïsme. Il représente les gens humbles et détachés des conflits familiaux de la noblesse : « On réussit chez les rois les expériences qui ne...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Le Jardinier : l'amour simple et véritable >

Dissertation à propos de Electre