Electre

par

Résumé

Acte I

 

            Cour intérieure du palais d'Agamemnon. Un étranger entre, accompagné de trois petites filles, d'un côté de la scène ; de l'autre entrent le jardinier, habillé pour son mariage, ainsi que les villageois invités à la cérémonie. Comme l'expliquent les trois petites filles et le jardinier, le palais semble avoir des propriétés merveilleuses : parfois il pleure, parfois il rit – en ce moment il pleure et rit à la fois. L'étranger évoque ses souvenirs du palais, et on comprend en creux qu'il s'agit d'Oreste, « que sa mère envoya hors du pays quand il avait deux ans, et dont on n'a plus de nouvelles ». Les trois petites filles rappellent l'historique tragique de la famille, et le jardinier leur demande bientôt de se taire. Mais cela les incite à parler davantage : elles se présentent comme étant les petites Euménides, et racontent en vers les histoires de Clytemnestre et d'Électre. Elles ont elles aussi un caractère merveilleux puisqu'elles grandissent à vue d'œil. Le jardinier les chasse. Comme Oreste ne les défend pas, elles jurent de se venger.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Electre