On ne badine pas avec l'amour

par

Présentation

On ne badine pas avec l’amour est une pièce de théâtre en trois actes écrite par Alfred de Musset. Il s’agit d’une comédie appartenant au genre particulier du proverbe, très en vogue au XVIIIe siècle, qui, sous la plume de Musset, devient le point de départ de profonds conflits humains. La pièce, que d’aucuns apparenteront au drame romantique, dépeint les tragiques conséquences de l’orgueil sur les destinées humaines, lorsque celui-ci se trouve confronté à l’amour, tout en se faisant le prétexte d’une dénonciation de l’éducation religieuse. La pièce fut jouée pour la première, dans une version censurée, le 18 novembre 1861 par la troupe de la Comédie-Française.

         On ne badine pas avec l’amour appartient à un genre intermédiaire mêlant comédie et tragédie, sans pour autant entrer dans la définition du drame romantique. Ces deux aspects d’On ne badine pas avec l’amour sont incarnés par les personnages mêmes, tantôt fantoches, tantôt emplis d’orgueil. Chacun de ces personnages se pose la question de l’amour, recherché soit par agrément soit par besoin, et a sa propre définition de ce qu’il peut être. Cette recherche incessante se déroule dans un cadre bucolique, reflétant, à l’instar des personnages, les tensions sentimentales des protagonistes accentuées par les barrières culturelles et sociales.

         Dans les axes d’étude, il sera question de la tension entre l’amour et l’orgueil induite par un jeu de dupes et de masques portés par les personnages de l’intrigue. Puis nous nous intéresserons aux masques qui, contrairement à la tradition théâtrale, sont dans cette pièce instruments du fatum, de la destinée tragique des personnages. Ensuite, nous nous pencherons sur la spécificité des personnages comiques, support des critiques sociales et religieuses de Musset. Et enfin nous terminerons sur l’adéquation existant entre le cadre naturel et les liens sociaux qu’il révèle et soutient.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation >