Bel Ami

par

Les parents de Georges Duroy

Les parents du faux baron Georges du Roy de Cantel n’ont rien de brillant : « C’était deux paysans ». Le père « était petit, trapu, rouge et un peu ventru, vigoureux malgré son âge ; la femme grande, sèche voûtée, triste, la vraie femme de peine des champs qui a travaillé dès l’enfance et qui n’a jamais ri ». Ce sont deux travailleurs : « Son père et sa mère tenaient un petit cabaret, une guinguette où les bourgeois des faubourgs de la ville venaient déjeuner le dimanche ». 
Ils n’apparaissent dans le roman qu’à l’occasion du voyage de noces de Madeleine et Georges : le couple entend passer quelques jours chez les parents du jeune marié ; ils n’y restent pas vingt-quatre heures. La mésentente entre la belle-mère et la bru est totale. De plus, cette dernière ne supporte pas ce milieu paysan, rude, sale, à l’opposé de la sphère où elle gravite. 
Georges Duroy fait tout pour que Paris ignore d’où il vient. Mais le lecteur ne peut oublier que Georges du Roy de Cantel ne sera jamais que le fils de deux paysans de Canteleu, en Normandie. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Les parents de Georges Duroy >