La Bête Humaine

par

Misard

C’est un petit homme, « humble etdéférent », stationnaire à la Croix-de-Maufras. Il a épousée Phasie dontil guette le magot. Comme celle-ci refuse de lui donner la somme qu’ellepossède – mille francs – il décide de la tuer, d’abord en mêlant de lamort-aux-rats au sel dont elle saupoudre ses aliments, puis en incorporant lepoison dans ses lavements. Il tue sa femme « en insecte rongeur » etcherche sans trêve la cachette du petit trésor, en vain. Sous des dehorsobséquieux, ce personnage est faux, mielleux, avare. Interrogé par la justiceaprès le meurtre de Séverine, il charge Cabuche sans remords, et sans preuves.Il finit prisonnier de son obsession, retournant la petite maison et sonjardinet dans l’espoir de voler sa femme morte et invaincue. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Misard >