La Conquête de Plassans

par

L'oncle Macquart

C’est un fainéant et un bandit.Ce demi-frère de Pierre Rougon, le mari de Félicité, est l’oncle à la fois de Marthe et de François Mouret. Retiré dans un petit domaine rural, à un jet de pierre de l’asile d’aliénés des Tulettes où sa mère est enfermée, ce « loup rangé » mène une vie semble-t-il paisible entre ses lapins et sa vigne. Mais ce n’est qu’une apparence : son sourire carnassier cache une nature calculatrice et retorse. Chaque gentillesse de sa part a toujours un but : il ne fait rien sans intérêt. Il voue une haine inextinguible à Félicité et Pierre Rougon et c’est pour leur nuire qu’il décide, après la visite de Marthe, de faire évader François de l’asile où il est interné. Macquart a constaté que l’homme est devenu effectivement fou, et violent qui plus est. Avec la complicité du gardien Alexandre et la bénédiction de l’abbé Fenil, ennemi juré de Faujas, il libère le fou qui s’en va brûler sa maison et tue ainsi les Faujas. Macquart est l’artisan de ce drame qu’il a provoqué en espérant contrarier les Rougon. Il est consterné en voyant qu’il a atteint un but contraire, puisque Marthe et l’abbé Faujas ont rompu. L’agonie de sa nièce Marthe le laisse parfaitement indifférent, et il retourne à sa vigne et à ses lapins, méditant toujours quelque mauvais coup. Il reviendra dans le dernier volume de la série, Le Docteur Pascal.

 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur L'oncle Macquart >