Le barbier de Séville

par

Conclusion

Le nouveau genre des « comédies sérieuses »permet l’utilisation de tout l’éventail des procédés comiques, pour divertir le spectateur et le faire rire ;mais encore Le Barbier de Séville dénonce les abus du siècle, un ordre socialbloqué et injuste qui ne favorise ni l’initiative ni le courage individuel desplus faibles, peu récompensés, qui restent sous le joug des puissants comme lemontrera à nouveau Le Mariage de Figaro.La trilogie ne s’arrête cependant pas à cette dénonciation, elle va jusqu’àdonner la victoire à Figaro et remet par là en question cet ordre établi àtravers la mise en scène d’un valet qui paraît capable de renverser les conventionssociales avec les conventions théâtrales.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >