Le Mur

par

E – L’Enfance d’un chef.

Lucien Fleurier : C’est un jeune Parisien bourgeois, il est très banal. Son absence de personnalité le fait toujours douter, même à propos de son identité sexuelle. Il est très influençable et croit tout ce qu’on lui dit ; il se demande pourquoi il existe.

Jeune homme studieux, il ne veut pas devenir patron comme son père car il ne s’en sent pas capable. Il craint les hommes, et préfère la compagnie des femmes qui le rassurent.

Lucien est faible d’esprit, et voit un temps le suicide comme le moyen de fuir ses soucis, ses questions. Ses rencontres au lycée (Bergère, Berliac) l’influencent beaucoup et développent son intérêt pour la philosophie. Il découvrira qu’il a des tendances homosexuelles.

Il finit par se prendre en main et à assumer ses responsabilités.

Sa rencontre avec Lemordant le fera adhérer aux idées antisémites et s’engager dans l’Action française, où il deviendra un vrai homme, un adulte avec un but dans la vie. Il croit qu’il affirme sa personnalité, qu’il devient quelqu’un, il se laisse pousser la moustache comme Hitler : il se sent exister : « J’existe, pensa-t-il, parce que j’ai le droit d’exister. » 

 

Les parents Fleurier : Homme d’affaires, le père de Lucien est chef d’industrie à Férolles ; il veut que Lucien lui succède à la tête de l’entreprise, et lui montre ce que c’est que de diriger. Son père rencontrera des problèmes lors des revendications sociales des ouvriers.

Lucien n’aime pas son père, qu’il verra toujours comme un rival. Par contre, il aime beaucoup sa mère qui le rassure. Il croit même qu’il l’aime d’amour.

 

Berliac : Il est élève avec Lucien au lycée mais a de mauvaises notes, manque les cours ; il est habillé à la mode, il fume. Il aime la psychanalyse et y convertit Lucien. Ils se brouilleront le jour où Lucien refusera de fumer de l’herbe avec lui. 

 

Bergère : Ami de Berliac, Lucien le rencontre un jour au café. C’est un beau jeune homme qui parle aussi de philosophie avec Lucien, qui en tombe un peu amoureux. Bergère fera presque basculer Lucien dans l’homosexualité un soir à Rouen dans une chambre d’hôtel, mais Lucien n’en aura pas envie et s’estimera piégé.

 

Lemordant : Étudiant, c’est un jeune homme énergique et virulent qui distribue des tracts, fait signer des pétitions dans les facs, il a une forte personnalité. Il est mauvais en cours mais a l’air tranquille. Il est antisémite et aime frapper Loewy car il est juif. Il entraîne Lucien dans cet antisémitisme et dans le groupe nazi de l’Action française. 

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur E – L’Enfance d’un chef. >