Madame Bovary

par

La femme empêchée

Le roman est pour Flaubert une occasion detémoigner de l’absence de pouvoir et de liberté des femmes à son époque. Emmaelle-même souhaite que son enfant soit un garçon car, dit-elle, les femmes sonttoujours entravées. Le récit expose constamment ce fait que le pouvoir dechanger sa vie, qu’Emma ne cesse de poursuivre, n’est détenu que par lespersonnages masculins avec qui elle se lie. La médiocrité de Charles et sonincapacité à progresser a des conséquences directes sur la vie de son épouse,l’empêchant d’accéder à un meilleur statut social. Celle-ci se retrouve donccoincée dans une ville de province, sans argent et sans aucun moyen des’affranchir de son milieu. Rodolphe, qui pourrait l’en sortir avec sa relativefortune, l’abandonne. Léon, similaire à Emma dans ses aspirations, a le pouvoirde se libérer du carcan d’Yonville en partant pour Paris, du fait de sacondition d’homme. Emma est condamnée à rester chez elle, prisonnière de sonmariage et de son enfant.

    Laseule forme de pouvoir que peut exercer Emma, c’est celui qu’elle a sur soncorps. Ses charmes sont la seule ressource qu’elle peut librement utiliser etelle exerce cette liberté en choisissant de prendre des amants. La nature mêmede cette ressource ajoute à son désespoir car elle ne peut faire usage de soncorps pour tenter de se libérer que dans la honte et le secret. Faisant face àdes problèmes d’argent, elle se voit proposer de se prostituer en échange del’effacement de ses dettes. Si elle essaie de reconquérir Rodolphe c’est dansl’espoir qu’il la sorte de sa délicate situation financière. Même son suicide,ce dernier acte lors duquel elle exerce sa plus grande liberté, est rendupossible par ses charmes : elle se sert de l’attrait qu’éprouve Justinpour elle de façon à ce qu’il la laisse accéder à l’arsenic.  

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur La femme empêchée >