Madame Bovary

par

La symbolique de la fenêtre dans le roman

La fenêtre est un symbole très souvent associé au personnage d'Emma : elle regarde souvent à travers la fenêtre et le lecteur l'aperçoit de la rue alors qu'elle fait un signe d'adieu à Charles ou Léon. Les fenêtres représentent pour Emma une possibilité d'évasion, de transformation : c'est une fenêtre qui s'ouvre pour annoncer son mariage, et elle envisage la possibilité de se jeter de la fenêtre du grenier pour se suicider. Mais Emma, malgré son désir, ne parvient pas à s'échapper. Elle reste prisonnière bien qu’entourée de fenêtres, observant le monde extérieur et s’imaginant une liberté qu'elle n'obtient jamais.

    Les fenêtres ramènent aussi Emma dans le passé : lors du bal où elle entrevoit le monde de l'aristocratie, pour elle magique et merveilleux, une fenêtre brisée par les domestiques lui fait apercevoir les paysans, la ramenant aux conditions humbles de son enfance. Plutôt que d'y retourner, ce qui serait une forme plus heureuse d'évasion, Emma reste enfermée derrière la fenêtre, dans ses chimères d'un monde idéalisé, à la poursuite d'une fortune et d'un romantisme qu'elle ne peut pas atteindre.

Inscrivez-vous pour continuer à lire La symbolique de la fenêtre dans le roman >

Dissertation à propos de Madame Bovary