Richard III

par

George, duc de Clarence, frère de Richard

Frère du roi Édouard IV, ce dernier se méfie de lui comme de la peste, à cause d'une prophétie affirmant que les héritiers d’Édouard seraient tués par un membre de la famille dont le nom commence par G, comme George. Cette fatale initiale suffit à envoyer le propre frère du roi à la sinistre Tour de Londres. Le spectateur d'aujourd'hui peut trouver le roi superstitieux, mais cette précaution n'étonnait pas le spectateur de la fin du XVIe siècle. D'ailleurs, la prophétie s'avère vraie selon la pièce, puisque les enfants d’Édouard IV sont effectivement tués par quelqu'un dont le nom commence par la lettre G : le duc de Gloucester, son autre frère, l'infâme Richard.

Cependant, le roi est bientôt prêt à faire grâce à George, ce qui n'arrange en rien les affaires de Richard, qui tient une excellente occasion de se débarrasser de son frère : il le fait poignarder, puis, pour faire bonne mesure, noyer dans un tonneau de vin — de Malvoisie, pour être précis.

Cette mort spectaculaire, noyé dans un tonneau, a installé le duc de Clarence dans l'imaginaire collectif. Décidément marqué par les...

Inscrivez-vous pour continuer à lire George, duc de Clarence, frère de Richard >

Dissertation à propos de Richard III