Une vie

par

Conclusion

DansUne vie, premier roman publié deMaupassant, le lecteur rencontre nombre des thèmes récurrents chez l’écrivain,non seulement ceux évoqués plus haut, mais aussi l’horreur de la mort, le faitde ne plus être, de n’exister qu’à travers le souvenir qu’induisent les objetsqu’on laisse derrière soi, comme Petite Mère quand elle disparaît. Ce romans’inscrit dans le droit fil de l’art du maître de Maupassant, Gustave Flaubert.Deux ans plus tard, Maupassant publiera Bel-Ami,chef-d’œuvre réaliste de la littérature française. Avec Une vie, Maupassant a quitté la sphère du journalisme et desauteurs de nouvelles pour celle des écrivains « sérieux », capable deproduire une œuvre de longue haleine. Coup d’essai, Une vie fut aussi un coup de maître.

Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Conclusion >